Je suis
Ingrid (je ne vais pas au cinéma). Jeune trentenaire (help !). Impulsive (très). Sensible (beaucoup). Franche (malgré moi). Amoureuse des bêtes (et de son homme). Tente toujours d'apprivoiser la vie (surtout ses bons côtés).

ailleurs
Mes pensées non phylosophiques : Facebook
Ne pas rater les publications : Hellocoton
S'inspirer : Pinterest
Voir mes jolies photos : Flickr

instagram

à suivre
J'veux être bonne / Fraise & Basilic / Mamzelle Papotine / Blog du dimanche / The stage door / Princesse guerrière / Etcetera / Ma'zelle / La Mouette / Les divagations de Ginie / Les petits riens / Strange red haired / Little black sheep / Et croquer la vie / Annouchka / Xelou / Ally Pitypang / Je ne sais pas choisir / The dreamcatcher / Fuite en avant / I feel blue

archives



crédits
Ce blog est à usage non commercial. Les textes appartiennent à son auteure. Quant aux photos, elles viennent, pour la plupart, du site We ♥ it.

Version n°18 - Conspiracy
Layout par Danc
Codage par Mémorables Oublis & !ferris.
Administration : Privé
mardi 4 août 2015
Adieu Cellulite en 3 semaines


Je n'ai jamais eu de problèmes de cellulite. Je bois beaucoup d'eau et j'ai toujours été une grande marcheuse. Malheureusement, ces habitudes se sont faites de plus en plus rares et la cellulite est apparue, certes, de manière très discrète. Ca ne m'a jamais complexée. J'ai déjà assez de mon gros bide pour devoir, en plus, me focaliser sur d'autres complexes.

Début juin, j'ai voulu mettre un short. Sans surprise, je me suis retrouvée boudinée dedans. La surprise fut plutôt de découvrir, qu'à la lumière directe sur mes jambes, j'avais plus de cellulite que je ne le pensais. Le drame ! Non, j'exagère, mais c'est dingue comme la lumière peut faire ressortir des choses que tu ne voyais pas (ou ne veux pas voir).

Dans la foulée, une amie d'Instagram s'est procurée la fameuse ventouse Cellublue. Pour tout vous dire, au début, je pensais que c'était un dérivé de la mooncup (pour les règles) mais rien à voir. La cellublue, j'en entends parler depuis des semaines, voire des mois. Le truc qui m'indifférait totalement jusqu'à ce qu'elle poste des photos de l'évolution de son popotin et ses cuisses, au bout de 3 semaines d'utilisation. J'ai halluciné !

J'ai hésité durant quelques jours et puis, j'ai succombé. Le jour où j'ai reçu Cellublue, je l'ai testé. En fin de compte, ça ne fait pas si mal que ça. Peut-être que c'est suivant le type de cellulite, la quantité qu'on a etc... Le fait est que la douleur, à certains endroits, est plus désagréable qu'autre chose.

J'utilise la ventouse principalement sur les cuisses (derrière et intérieur) puis le ventre. Cinq minutes sur chaque partie et ce, tous les jours. Ce n'est vraiment pas contraignant de faire ces séances. A faire tranquille devant la télé, on peut même le faire sous la douche (ça évite de claquer 10€ dans une huile).

J'ai téléchargé l'application Cellublue mais franchement, je ne vois pas trop l'intérêt. Pas besoin de l'appli pour minuter tes séances et rentrer tes mesures. Sauf si tu as tendance à zapper ou reporter.

Ma Best s'est lancée en même temps que moi dans la Cellublue, le week-end du 18/19 juillet. Au bout du 4ème jour, elle me fait part des résultats. Je n'avais pas prêté attention jusqu'à ce que moi aussi, je découvre des changements sur mon ventre après seulement 4 jours d'utilisation ! Incroyable ! La cellulite sur mon ventre disparaît. La peau est beaucoup plus lisse. Attention, les vergetures et le gras seront toujours présents. Y a pas de miracle pour tout. Mais j'ai beaucoup moins de cellulite à ce niveau-là et j'ose imaginer qu'il y en aura encore moins au fil des semaines. Quant aux cuisses, ce n'est pas aussi flagrant que sur le ventre mais là encore, j'ai l'intérieur des cuisses et le dessous des fesses, plus lisses. J'ai oublié de faire des photos plus en détails de mon derrière et de mon ventre avant la première séance pour montrer l'avant/après mais de toute façon, pas de publication pour le moment. Laissez-moi le temps d'assumer de m'afficher de cette manière ^^


La cellublue ne remplace ni le sport ni une alimentation saine. Elle est un complément, je tiens à le préciser. Les résultats diffèrent d'une personne à une autre et du niveau de cellulite à gommer. Ce n'est pas parce que la peau de mon ventre est plus lisse en seulement 4 jours que tout le monde aura ce résultat aussi rapidement.


La ventouse ainsi que les frais de port (en France) reviennent à 22€. J'ai acheté l'huile anti-cellulite du petit marseillais qui coûte 9/10€ mais vu son prix, je pense me tourner vers de l'huile d'olive car elle a des bienfaits naturels contre la cellulite et revient moins cher !

Je fais mes séances juste avant le sport car dans l'heure qui suit, il faut boire beaucoup d'eau. Le plus dur au départ fut la prise en main de la ventouse et trouver les meilleures positions. Je n'ai eu aucun bleus et les rougeurs partent dans les quelques minutes qui suivent la séance.


Je ne suis pas ambassadrice de Cellublue mais je recommande cette ventouse. C'est vraiment un gadget qui fonctionne. Bien entendu, comme pour tout, si vous arrêtez son utilisation, la cellulite finira par revenir, surtout si vous ne faites pas de sport et que vous mangez n'importe quoi. Mais je le répète, Cellublue est un plus mais certainement pas une solution.

Je vous invite à aller sur le site de Cellublue pour plus d'informations, voir la vidéo de présentation et d'utilisation et puis, pourquoi pas, commander ;)

Libellés :


(1) mémorable(s) oubli(s)



lundi 3 août 2015
[137] Des nouvelles, en veux-tu, en voilà


Déjà août ?! Je n'ai pas vu le temps passé...

Comme vous avez pu le constater, j'ai changé de design la semaine dernière. Ca m'a pris d'un coup d'un seul. En réalité, il pleuvait, mon ménage était fait, je n'avais pas envie de lire ni mater un film alors je me suis retrouvée à refaire le design du blog. Bon, ça m'a pris 15 min à tout casser. J'ai simplement changé le header et les couleurs. J'avais envie de luminosité, d'un fond blanc. Et non, il n'y aucun bug tant sur l'écran que dans vos yeux : le blog est concentré tout à gauche. C'est normal. J'aime bien et ce, depuis le précédent design, casser le côté "centré" que je vois beaucoup ailleurs.

Mis à part ça, tout va bien. J'ai enfin reçu mon reflex (ça m'apprendra à commander durant une rupture de stock). Je vous avoue que j'ai un peu stressé avec tous ces boutons. Peur de m'y perdre mais en fait, ce n'est pas si difficile que ça de prendre le coup de mains. On voit par contre l'évolution d'avec le 500D par exemple. Tant au niveau de la qualité du boîtier que de celle des photos ainsi que les nombreuses options que je n'avais pas avant ! Bref, je suis happy ! Je suis en pleine découverte, bien entendu, il va me falloir un petit temps d'adaptation de la bête que je ne regrette absolument pas !

Le week-end dernier, nous sommes allés nous promener au col de Donon (frontière Vosges-Alsace). Une vue panoramique magnifique ! Ça fait du bien de retrouver ce genre de marche où tu grimpes, descends, marches sur du plat etc... Je suis surtout contente que la sciatique de Fred se porte mieux. Depuis avril qu'elle nous empêchait de bouger. Y a de quoi péter un câble sachant que nous sommes pas du style à traîner à la maison...

Et la rando fait également du bien au cardio ! Combiné au Top Body Challenge dont j'entame la 3ème semaine aujourd'hui. Un très léger changement dans le miroir. J'ai moins de bourrelets dans le dos et mes fesses commencent très discrètement à se dessiner. J'ai décidé de me peser et me mesurer chaque samedi. Autant la première semaine, j'ai eu de très chouettes résultats autant cette semaine-ci, il n'y a rien eu de changé. Du coup, j'ai zappé le cardio, je n'ai pas bougé de la maison et j'ai pas trop fait attention au contenu de mon assiette. Mais, j'essaye de tenir bon et surtout, de ne pas m'arrêter à une semaine inchangée sur la balance et dans les centimètres. Je compte vraiment me tenir à ce programme de 12 semaines bien que certains exercices sont durs voire irréalisables pour moi (par exemple, ceux où il faut lever le dos, je ne peux absolument pas les faire donc je compense avec d'autres exercices. J'espère y arriver un jour car à part décoller le buste, le reste n'est pas (encore) envisageable). TBC est réputé pour être dur mais c'est comme tout : on ne devient pas performant dès le départ. Puis là, au moins, ça travaille d'entrée ! Pour preuve, j'ai eu mal au cul en début de semaine dernière (n'est-ce pas Elodie ?). Merci les squats !

Iago se porte bien. J'ai du l'emmener chez la véto car il fait une otite et je n'avais rien pour le soigner. J'ai vraiment de la chance d'avoir un chat qui se laisse soigner et qui, surtout, n'est pas rancunier. Quant aux autres chats de la rue, pas de nouvelles depuis quelque temps. Faut dire que Iago, Minette et Lulu les chassent (et c'est tant mieux).

Je vous souhaite un bon début de semaine (surtout pour ceux qui bossent ou qui reviennent de vacances). Je vous donne rendez-vous mercredi avec mon avis sur la ventouse Cellublue (y aura pas de photos de mon derrière, soyez rassurés ^^).

Libellés :


(3) mémorable(s) oubli(s)



jeudi 30 juillet 2015
En arrière


En refaisant le design de mon blog, j'ai été prise de nostalgie et je me suis retrouvée à relire mon blog depuis le début de sa création. J'ai souri, j'ai fait les gros yeux, je me suis questionnée, j'ai été effarée par ce que j'ai pu écrire/penser à l'époque, j'ai rigolé de certaines conneries, repensé à des personnes qui ont compté et dont certaines me manquent aujourd'hui. J'ai aussi versé quelques larmes, éviter de lire des sujets qui sont encore sensibles aujourd'hui car le but de cette relecture n'était pas de me miner le moral. Tout un mélange de sentiments qui fait qu'aujourd'hui, je ne regrette quasiment rien. Si c'était à refaire, je ne changerais que très peu de choses dans le contenu de mes écrits. Bien entendu, je reverrais mon opinion concernant ma mère et son fils. Quelle naïveté avais-je encore à ce moment-là ! Comme espérer un jour réussir à leur dire que je les aime. Comme quoi, il y a des choses dans la vie que tu penses indestructibles, impossibles. Et pourtant... J'ai relu les textes concernant mon Papa. Il me manque. Ces mots que je mettais par écrit mais que je n'aurai jamais su ni pu lui dire. J'ai survolé les passages où je parlais de mes animaux, surtout de mon chien qui me manque vraiment beaucoup. J'étais très axée sur la musique et cette dernière me manque aussi. Je ne l'écoute plus. Elle est sortie de ma vie du jour au lendemain. Comme un pansement qui se décolle au contact de l'eau. Comme une goutte de pluie qui s'efface au contact du sol chaud (putain, c'est beau c'que j'dis là). J'ai souri face au discours que j'avais sur le célibat. Bien que ma dernière relation fut chaotique (moralement comme physiquement) et que j'ai eu beaucoup de mal à m'en remettre, je n'ai gardé aucune animosité envers les hommes. J'avais simplement fait le choix de me recentrer sur moi-même, de ne penser qu'à moi. Et j'étais heureuse, seule ! Mais certains ne le voyaient pas de cette manière. Bon, je vous avoue qu'aujourd'hui, cette période de célibat ne me manque pas, bien entendu. Six années se sont écoulées depuis mon premier article. J'ai mûrie, j'ai changé, ma vision de la vie, de la famille, du couple et de l'amitié, également. Certains articles ne me correspondent plus aujourd'hui mais c'est ce qui fait la richesse d'une vie, d'une personne. Je ne modifierai rien, ne supprimerai rien. Car ça reste moi.

Libellés :


(0) mémorable(s) oubli(s)



«
mardi 4 août 2015
Adieu Cellulite en 3 semaines


Je n'ai jamais eu de problèmes de cellulite. Je bois beaucoup d'eau et j'ai toujours été une grande marcheuse. Malheureusement, ces habitudes se sont faites de plus en plus rares et la cellulite est apparue, certes, de manière très discrète. Ca ne m'a jamais complexée. J'ai déjà assez de mon gros bide pour devoir, en plus, me focaliser sur d'autres complexes.

Début juin, j'ai voulu mettre un short. Sans surprise, je me suis retrouvée boudinée dedans. La surprise fut plutôt de découvrir, qu'à la lumière directe sur mes jambes, j'avais plus de cellulite que je ne le pensais. Le drame ! Non, j'exagère, mais c'est dingue comme la lumière peut faire ressortir des choses que tu ne voyais pas (ou ne veux pas voir).

Dans la foulée, une amie d'Instagram s'est procurée la fameuse ventouse Cellublue. Pour tout vous dire, au début, je pensais que c'était un dérivé de la mooncup (pour les règles) mais rien à voir. La cellublue, j'en entends parler depuis des semaines, voire des mois. Le truc qui m'indifférait totalement jusqu'à ce qu'elle poste des photos de l'évolution de son popotin et ses cuisses, au bout de 3 semaines d'utilisation. J'ai halluciné !

J'ai hésité durant quelques jours et puis, j'ai succombé. Le jour où j'ai reçu Cellublue, je l'ai testé. En fin de compte, ça ne fait pas si mal que ça. Peut-être que c'est suivant le type de cellulite, la quantité qu'on a etc... Le fait est que la douleur, à certains endroits, est plus désagréable qu'autre chose.

J'utilise la ventouse principalement sur les cuisses (derrière et intérieur) puis le ventre. Cinq minutes sur chaque partie et ce, tous les jours. Ce n'est vraiment pas contraignant de faire ces séances. A faire tranquille devant la télé, on peut même le faire sous la douche (ça évite de claquer 10€ dans une huile).

J'ai téléchargé l'application Cellublue mais franchement, je ne vois pas trop l'intérêt. Pas besoin de l'appli pour minuter tes séances et rentrer tes mesures. Sauf si tu as tendance à zapper ou reporter.

Ma Best s'est lancée en même temps que moi dans la Cellublue, le week-end du 18/19 juillet. Au bout du 4ème jour, elle me fait part des résultats. Je n'avais pas prêté attention jusqu'à ce que moi aussi, je découvre des changements sur mon ventre après seulement 4 jours d'utilisation ! Incroyable ! La cellulite sur mon ventre disparaît. La peau est beaucoup plus lisse. Attention, les vergetures et le gras seront toujours présents. Y a pas de miracle pour tout. Mais j'ai beaucoup moins de cellulite à ce niveau-là et j'ose imaginer qu'il y en aura encore moins au fil des semaines. Quant aux cuisses, ce n'est pas aussi flagrant que sur le ventre mais là encore, j'ai l'intérieur des cuisses et le dessous des fesses, plus lisses. J'ai oublié de faire des photos plus en détails de mon derrière et de mon ventre avant la première séance pour montrer l'avant/après mais de toute façon, pas de publication pour le moment. Laissez-moi le temps d'assumer de m'afficher de cette manière ^^


La cellublue ne remplace ni le sport ni une alimentation saine. Elle est un complément, je tiens à le préciser. Les résultats diffèrent d'une personne à une autre et du niveau de cellulite à gommer. Ce n'est pas parce que la peau de mon ventre est plus lisse en seulement 4 jours que tout le monde aura ce résultat aussi rapidement.


La ventouse ainsi que les frais de port (en France) reviennent à 22€. J'ai acheté l'huile anti-cellulite du petit marseillais qui coûte 9/10€ mais vu son prix, je pense me tourner vers de l'huile d'olive car elle a des bienfaits naturels contre la cellulite et revient moins cher !

Je fais mes séances juste avant le sport car dans l'heure qui suit, il faut boire beaucoup d'eau. Le plus dur au départ fut la prise en main de la ventouse et trouver les meilleures positions. Je n'ai eu aucun bleus et les rougeurs partent dans les quelques minutes qui suivent la séance.


Je ne suis pas ambassadrice de Cellublue mais je recommande cette ventouse. C'est vraiment un gadget qui fonctionne. Bien entendu, comme pour tout, si vous arrêtez son utilisation, la cellulite finira par revenir, surtout si vous ne faites pas de sport et que vous mangez n'importe quoi. Mais je le répète, Cellublue est un plus mais certainement pas une solution.

Je vous invite à aller sur le site de Cellublue pour plus d'informations, voir la vidéo de présentation et d'utilisation et puis, pourquoi pas, commander ;)

Libellés :


COMMENTAIRES : (1) REPONSE(S)



lundi 3 août 2015
[137] Des nouvelles, en veux-tu, en voilà


Déjà août ?! Je n'ai pas vu le temps passé...

Comme vous avez pu le constater, j'ai changé de design la semaine dernière. Ca m'a pris d'un coup d'un seul. En réalité, il pleuvait, mon ménage était fait, je n'avais pas envie de lire ni mater un film alors je me suis retrouvée à refaire le design du blog. Bon, ça m'a pris 15 min à tout casser. J'ai simplement changé le header et les couleurs. J'avais envie de luminosité, d'un fond blanc. Et non, il n'y aucun bug tant sur l'écran que dans vos yeux : le blog est concentré tout à gauche. C'est normal. J'aime bien et ce, depuis le précédent design, casser le côté "centré" que je vois beaucoup ailleurs.

Mis à part ça, tout va bien. J'ai enfin reçu mon reflex (ça m'apprendra à commander durant une rupture de stock). Je vous avoue que j'ai un peu stressé avec tous ces boutons. Peur de m'y perdre mais en fait, ce n'est pas si difficile que ça de prendre le coup de mains. On voit par contre l'évolution d'avec le 500D par exemple. Tant au niveau de la qualité du boîtier que de celle des photos ainsi que les nombreuses options que je n'avais pas avant ! Bref, je suis happy ! Je suis en pleine découverte, bien entendu, il va me falloir un petit temps d'adaptation de la bête que je ne regrette absolument pas !

Le week-end dernier, nous sommes allés nous promener au col de Donon (frontière Vosges-Alsace). Une vue panoramique magnifique ! Ça fait du bien de retrouver ce genre de marche où tu grimpes, descends, marches sur du plat etc... Je suis surtout contente que la sciatique de Fred se porte mieux. Depuis avril qu'elle nous empêchait de bouger. Y a de quoi péter un câble sachant que nous sommes pas du style à traîner à la maison...

Et la rando fait également du bien au cardio ! Combiné au Top Body Challenge dont j'entame la 3ème semaine aujourd'hui. Un très léger changement dans le miroir. J'ai moins de bourrelets dans le dos et mes fesses commencent très discrètement à se dessiner. J'ai décidé de me peser et me mesurer chaque samedi. Autant la première semaine, j'ai eu de très chouettes résultats autant cette semaine-ci, il n'y a rien eu de changé. Du coup, j'ai zappé le cardio, je n'ai pas bougé de la maison et j'ai pas trop fait attention au contenu de mon assiette. Mais, j'essaye de tenir bon et surtout, de ne pas m'arrêter à une semaine inchangée sur la balance et dans les centimètres. Je compte vraiment me tenir à ce programme de 12 semaines bien que certains exercices sont durs voire irréalisables pour moi (par exemple, ceux où il faut lever le dos, je ne peux absolument pas les faire donc je compense avec d'autres exercices. J'espère y arriver un jour car à part décoller le buste, le reste n'est pas (encore) envisageable). TBC est réputé pour être dur mais c'est comme tout : on ne devient pas performant dès le départ. Puis là, au moins, ça travaille d'entrée ! Pour preuve, j'ai eu mal au cul en début de semaine dernière (n'est-ce pas Elodie ?). Merci les squats !

Iago se porte bien. J'ai du l'emmener chez la véto car il fait une otite et je n'avais rien pour le soigner. J'ai vraiment de la chance d'avoir un chat qui se laisse soigner et qui, surtout, n'est pas rancunier. Quant aux autres chats de la rue, pas de nouvelles depuis quelque temps. Faut dire que Iago, Minette et Lulu les chassent (et c'est tant mieux).

Je vous souhaite un bon début de semaine (surtout pour ceux qui bossent ou qui reviennent de vacances). Je vous donne rendez-vous mercredi avec mon avis sur la ventouse Cellublue (y aura pas de photos de mon derrière, soyez rassurés ^^).

Libellés :


COMMENTAIRES : (3) REPONSE(S)



jeudi 30 juillet 2015
En arrière


En refaisant le design de mon blog, j'ai été prise de nostalgie et je me suis retrouvée à relire mon blog depuis le début de sa création. J'ai souri, j'ai fait les gros yeux, je me suis questionnée, j'ai été effarée par ce que j'ai pu écrire/penser à l'époque, j'ai rigolé de certaines conneries, repensé à des personnes qui ont compté et dont certaines me manquent aujourd'hui. J'ai aussi versé quelques larmes, éviter de lire des sujets qui sont encore sensibles aujourd'hui car le but de cette relecture n'était pas de me miner le moral. Tout un mélange de sentiments qui fait qu'aujourd'hui, je ne regrette quasiment rien. Si c'était à refaire, je ne changerais que très peu de choses dans le contenu de mes écrits. Bien entendu, je reverrais mon opinion concernant ma mère et son fils. Quelle naïveté avais-je encore à ce moment-là ! Comme espérer un jour réussir à leur dire que je les aime. Comme quoi, il y a des choses dans la vie que tu penses indestructibles, impossibles. Et pourtant... J'ai relu les textes concernant mon Papa. Il me manque. Ces mots que je mettais par écrit mais que je n'aurai jamais su ni pu lui dire. J'ai survolé les passages où je parlais de mes animaux, surtout de mon chien qui me manque vraiment beaucoup. J'étais très axée sur la musique et cette dernière me manque aussi. Je ne l'écoute plus. Elle est sortie de ma vie du jour au lendemain. Comme un pansement qui se décolle au contact de l'eau. Comme une goutte de pluie qui s'efface au contact du sol chaud (putain, c'est beau c'que j'dis là). J'ai souri face au discours que j'avais sur le célibat. Bien que ma dernière relation fut chaotique (moralement comme physiquement) et que j'ai eu beaucoup de mal à m'en remettre, je n'ai gardé aucune animosité envers les hommes. J'avais simplement fait le choix de me recentrer sur moi-même, de ne penser qu'à moi. Et j'étais heureuse, seule ! Mais certains ne le voyaient pas de cette manière. Bon, je vous avoue qu'aujourd'hui, cette période de célibat ne me manque pas, bien entendu. Six années se sont écoulées depuis mon premier article. J'ai mûrie, j'ai changé, ma vision de la vie, de la famille, du couple et de l'amitié, également. Certains articles ne me correspondent plus aujourd'hui mais c'est ce qui fait la richesse d'une vie, d'une personne. Je ne modifierai rien, ne supprimerai rien. Car ça reste moi.

Libellés :


COMMENTAIRES : (0) REPONSE(S)



«