<body>
BIENVENUE
Ingrid. 32 ans. Amoureuse des chats (surtout les siens). Et des chiens (surtout le sien). Et de son homme (le meilleur). Passionnée de jardin depuis 2 ans. Accro à Instagram. Ne connaît pas du tout Twitter. Ne collectionne rien. Hormis les sourires. Et elle parle à la 3ème personne. Faut croire que ça fait "plus mieux". Bref, une fille anormalement normale...
sign

menu

ARCHIVE



COPYRIGHT
  • Contenu : Mémorables Oublis
  • Images : Auteurs respectifs
  • Codage HTML : Dorkistic & Mémorables Oublis

  • Header : Mémorables Oublis
  • Thème : L'amoureuse - Carla Bruni
  • Version : n°15
  • Administration : Privé










Granité au melon
Entre deux temps de merde (oui, je n'y vais pas par 4 chemins mais en même temps, ras-le-bol de se convaincre que nous sommes bien en été), il a fait bien chaud. A défaut de pouvoir aller me baigner, je me suis tournée, une fois encore, vers Pinterest pour trouver des recettes rafraîchissantes. Ayant deux melons bien mûrs (pas du jardin car toujours à cause de ce temps de merde, il a fini par crever), je me suis arrêtée sur une recette du sorbet au melon. Bon, il s'avérera que lors de sa dégustation, ça se rapproche plus du granité. Dans les deux cas, c'est très frais et c'est ce que je voulais.

Alors pour se faire, rien de plus simple ! Bien entendu, vous pouvez diviser les ingrédients mais comme j'avais deux melons qui devaient être rapidement mangés, je n'ai pas lésiné ^^

Il vous faut :
- 2 melons charentais
- 220gr de sucre en poudre
- 2 cuillères à soupe de miel
- 280ml d'eau

01. Dans une casserole, mélanger le sucre, le miel et l'eau afin d'obtenir un sirop (environ 5/10min).
02. Réserver et dès que c'est refroidi, mettre au frais
03. Après avoir épluché et épépiné les melons, les passer au blender. Vous devez obtenir un joli coulis.
04. Verser ce coulis avec le sirop dans un très grand plat allant au congélateur.
05. La recette d'origine disait de remuer la préparation tous les quarts d'heure afin d'éviter la cristallisation. J'ai dû attendre 10h pour qu'une couche de cristaux se forme. Donc suivant la taille de votre plat, c'est à vous de vérifier.
06. Savourer le granité dès sa sortie du congélateur (en période chaude, c'est bien plus appréciable).

PS : Toujours dans la recette d'origine, il est question de 250gr de sucre. Après avoir goûté, je regrette de ne pas en avoir mis moins car je le trouve un peu trop sucré. Mais bon, c'est une histoire de goût. Et je cherche toujours la saveur du miel...

Re-PS : Apès réflexion, je ne sais pas pourquoi l'étape du sirop a à faire dans cette recette. Je pense qu'en ajoutant uniquement du miel (ou tout autre sucre liquide) ferait l'affaire. A tester...

Résultat : Ce fut très bon ! Moi qui n'ai bu/mangé que 3 granités dans ma vie et encore, c'était de l'industriel, j'ai fort apprécié celui-là. Ca change du bête quartier de melon dans l'assiette. D'autant plus que ce granité, vous pouvez le repasser au blender en vue d'un smoothie glacé, d'une boisson (non) alcoolisée etc...

La prochaine fois qu'il fait chaud, je vous présenterai une crème glacée à la fraise, toujours sans sorbetière. Monsieur a adoré (moi, je régimais). Et à venir prochainement, la fameuse confiture de lait en conserve (j'ai remarqué que Monsieur n'était pas le seul à ne pas connaitre donc ça mérite un billet).

Tchuss o/

Libellés :

COMMENTAIRES : (1) REPONSE(S)



Apple / Orange
Le mois dernier, j'ai lu sur Internet qu'Apple échangeait des chargeurs après s'être rendu compte que certains étaient sujet à la surchauffe.

Ça tombe bien. J'en ai un, reçu avec mon iPhone que j'ai toujours trouvé assez chaud quelques minutes après l'avoir branché. Le numéro de série correspond aux chargeurs compatibles à l'échange (lien ici).

Du coup, j'attendais l'occasion de me rendre dans la ville d'à côté pour procéder à ce fameux échange.

Chose faite la semaine dernière. Il faisait trop chaud pour squatter le jardin et ça ne nous disait rien de regarder le Tour de France.

Nous avons fait en sorte d'arriver 15min avant l'ouverture. Heureusement car une personne attendait déjà.

Levée du rideau de fer, un homme s'occupe de moi. Interloqué par ma demande. Il avait tendance à me prendre pour une conne qui s'est fait avoir par une connerie postée sur Internet car il n'a jamais entendu parlé de ces chargeurs défectueux. Mais lorsque je lui ai montré le lien sur le site officiel d'Apple, il faisait moins le fier !

Sauf que, leur magasin (pourtant lister sur le site Apple) ne procède pas à l'échange. Mais il va quand même se renseigner.

Il reviendra 5min plus tard avec une collègue qui me dira que je n'ai qu'à aller à Strasbourg ou Metz. Ok Cocotte. Tu crois franchement que je vais me taper 2h de route pour échanger (gratuitement) un chargeur ? Ce à quoi elle m'a répondu qu'elle a un chargeur défectueux et qu'elle le vit très bien.

La bonne blague. C'est son problème !

Je suis repartie avec un 08 (service clients Apple) que je n'appellerai jamais. C'est bon que j'ai un autre chargeur (qui lui, ne chauffe pas) mais le fait est que l'accueil dans ce magasin, l'information, le conseil et la prise en mains sont à revoir !

Libellés :

COMMENTAIRES : (0) REPONSE(S)



La nouvelle génération de l'humour

Je suis quelqu'un qui rigole tout le temps même si parfois, j'ai l'impression de faire la gueule. Je démarre au quart de tour, je rigole pour des tas de conneries. Tu me sors une blague, je vais rigoler alors qu'en fait, elle est à chier pour les autres. Mais j'suis ainsi. J'aime bien rire. Et ça fait du bien au moral. Je ne sais pas si ça me fera gagner quelques années de vie mais le fait est que je suis une bonne cliente.

Autant j'adore rire autant je suis archi nulle pour faire rire. Je suis le zéro pointé de la répartie en thème de déconne. Je ne retiens jamais les blagues donc je suis incapable de t'en sortir. Ca vaut pour les répliques de films, de sketch etc... Et je ne sais absolument pas raconté.

Je fais partie de ces personnes qui connaissent Forresti, Elmaleh, Semoun, Dubosc. J'avoue n'avoir jamais réellement cherché à découvrir d'autres talents du rire. Jusqu'à un soir, en zappant, je tombe sur l'émission "Vendredi, tout est permis". Au-delà de l'émission que j'adore, j'ai découvert des humoristes qui me font souvent rire durant l'heure et demi.

Je me suis donc intéressée à eux en dehors de cette émission. Car il est bien beau de venir se vendre sur un plateau de télé, aussi drôle soit-il, mais que valent-ils vraiment lorsqu'on les met seuls sur une scène face à des centaines de personnes ?

Je me suis décidée dernièrement à regarder le spectacle de Baptiste Lecaplain, celui où il se tape l'affiche. Baptiste, en dehors de VTEP, ne m'était pas inconnu puisque j'ai pu l'apercevoir en tant que coloc' dans la mini-série "Bref". Et c'est suite à son passage dans "La parenthèse inattendue" que je me suis offerte 1h30 de mon temps pour le regarder sur scène.

Et comment dire ? J'ai bien rigolé. Beaucoup. Son spectacle est totalement barré. Un spectacle écrit mais qui te fait croire qu'il est improvisé du début à la fin. Il n'y a pas un thème pour décrire son one man show. Certains parleront des mecs (Foresti), d'autres de sexe (Dubosc) ou bien, de politique (Gerra). Baptiste, lui, peut te parler de son enfance, de sa colocation, des boîtes de nuit.

Il est un bon client de lui-même. Il rigole parfois de ses conneries. Puis j'adore lorsqu'un humoriste interagit avec son public. Ca fait spontané, convivial, moins travaillé.

Un seul petit bémol tout de même : il a tendance à crier. Est-ce l'euphorie ? La peur du volume pas assez élevé ? Le fait est que c'est un peu lourd. Mais je parle au niveau DVD. En vrai, doit pas y avoir photo...

Baptiste Lecaplain, merci donc pour ce bon moment que tu m'as offert !

Libellés :

COMMENTAIRES : (4) REPONSE(S)



«