C'est la danse des canards



Ou plutôt, le balai dans le cul derrière.

Mesdames, enfin pas toutes heureusement, parlons sérieusement. Pourquoi vous obstinez-vous à porter des hauts talons si vous ne savez absolument pas marcher avec ?! Oui, je sais, ça affine les jambes, ça vous donne une allure féminine, ça vous grandit mais quand on n'est pas faite pour des talons, bah on se fait une raison (rime en cadeau). Non parce que voyez-vous, j'ai croisé l'une d'entre vous dernièrement et c'était franchement pas joli joli. J'ai bien regardé dans la raie de ses fesses. Hormis son legging et string, je ne voyais rien d'autre de planté. Elle marchait avec un balai imaginaire ! Si si... Imaginez, c'est comme si moi, je m'obstinais à m'enfermer dans un jean's taille 38 alors que je fais du 42/44. Il y a des choses dont on rêve qui ne sont pas pour nous. Il y a des femmes très féminines, minces, bellement habillées mais là où ça gâche tout : c'est leur façon de marcher avec des hauts talons. Ne se rendent-elles pas compte qu'elle ont une démarche de canard ? Que ça perd tout le sens que donnent les talons ? Oui oui je critique mais il arrive un moment où il faut se remettre en question : je ne suis pas faite pour une taille 38 autant que certaines ne sont pas faites pour des hauts talons. Le monde ne tournera pas mieux mais au moins, elles auront moins l'air con (tiens, une rime bonus).

Rentrée bloguesque



Bon bah ça, c'est fait. Version 7.0 mise en ligne. Ce n'était pas prévu mais à chaque fois que j'ai changé de design, c'était sur un coup de tête donc bon... Et lorsque je suis lancée, je ne m'arrête pas. Vous remarquerez que ça n'a pratiquement pas changé du précédent et c'est ce que je souhaitais. Je serais plus libre de jouer avec les couleurs (sur l'ancien, je ne savais pas modifier la couleur de la bande comme je l'entendais) tandis que maintenant, attendez-vous à souvent y voir des changements (de couleurs). Faut dire que j'ai dû revenir au modèle classique car ce design n'est pas compatible avec le XML chépakoi. Du coup, j'ai passé quasi la journée d'hier (et la soirée qui va avec tant qu'à faire) dans le HTML. Heureusement, j'avais de l'Efferalgan avec moi. Par contre, je n'ai pas su mettre les libellés mais je crois que vous vous en fichez un peu. Ca tombe bien. Et j'ai ajouté une fonction anti-plagiat où vous ne pourrez plus sélectionner le texte (genre, y a des gens qui envient ma plume au point de me copier). Ceci dit, j'espère que vous aimerez car j'ai passé des heures pour trouver un truc à peu près correct qui mérite d'être utilisé. Et à force de bosser dessus, il a fini par me sortir par les yeux (comme à chaque fois que je travaille sur un nouveau thème). J'attends avec impatience vos avis en espérant qu'ils seront majoritairement positifs.

Par contre, ne faites pas attention aux anciens articles où les mises en forme sont douteuses, les vidéo et photos trop larges etc... Mais c'est le transfert entre les 2 blogs qui a voulu ça...

Et comme vous le savez peut-être déjà, ça fait des mois que je cherchais à virer Vivalivadia. Ce nom ne m'a jamais parlé et du coup, je ne l'ai jamais aimé. Alors j'ai passé des heures (tout en HTMLisant) à chercher sur le net ou dans des titres/textes de chansons que j'affectionne mais rien à faire. Soit je ne trouvais pas, soit ça sonnait moche soit c'était déjà pris. Et quand c'est pris, ce sont des blogs abandonnés depuis genre, 2003, qui n'ont eu aucun voire au plus un seul article de publié. Bref, y a de quoi s'arracher les cheveux. Puis, c'est en cherchant sur le thème des souvenirs, que j'ai eu idée de traduire un film sorti en début d'année : Remember me. Bien entendu, "Souviens-moi" était déjà pris. Et c'est dans les résultats de la recherche que je tombe sur "Mémorables oublis". V'là ti pas que c'est le nom d'une pièce de théâtre et, je te le donne en mille, c'est au sujet d'une vieille femme de 76 ans, atteinte de la maladie d'Alzheimer. Forcément, je n'ai pas hésité bien longtemps. Je voulais un nom qui parle de ce que j'écris sur Papa. Car ce blog, même s'il ne connait pas son existence et ne le lira jamais, est une trace écrite de lui, son passé, son présent et son futur. Je pense donc que le titre "Mémorables oublis" a sa place. Il me parle, il me touche et c'est dorénavant avec lui que je continuerai à écrire avec, comme toujours, vos fidèles visites ainsi que vos nombreux commentaires...

Merci à l'avance pour l'accueil que vous réserverez, bon ou pas, à ce nouveau design et à ce nouveau nom. Mais absolument rien ne changera à son contenu.

Connecting people


Comme prévu, après vous avoir annoncé l'acquisition du Nokia N97 mini, je vous fais un petit topo sur mes impressions sur ce petit bijou qui est bien plus qu'un téléphone.



Reçu jeudi, je n'ai pas vraiment eu le temps de bien le découvrir puisque vendredi, je partais pour mon week-end à Nancy. C'est donc un peu à l'arrache que j'ai lu le mode d'emploi (qui a été simplifié, merci) et bidouillé un peu à tout. Je me suis vite perdue dans toutes ces fonctions. Normal me direz-vous quand on sait que mon ancien GSM se contentait uniquement de recevoir et émettre des appels.


Design : C'est l'originalité du clavier coulissant qui m'a de suite séduite au-delà du fait que j'ai toujours eu une préférence pour Nokia. Je ne regrette pas mon choix porté sur le blanc. Je trouvais que le noir faisait plastique. Tandis que celui-ci se marie bien avec le contour métallique et la coque grise. Je craignais également le gros logo d'Orange sur la façade mais heureusement, ils ont eu l'idée de le mettre en toute discrétion au dos. Je suis un peu déçue par l'absence de cache de l'objectif. J'ai vraiment intérêt à bien faire attention où je le pose car les rayures vont vite apparaître. Le film de protection a même disparu au bout de 2 jours. Vais devoir investir dans une housse à 25€


Fonctionnalités : On retrouve beaucoup de fonctionnalités. Les basiques comme l'agenda, les SMS/mails, jeux, thèmes etc... Beaucoup de sous-menus donc il ne faut pas hésiter à bien fouiller pour découvrir ce que le téléphone propose. Mais pour les habitués de Nokia, vous retrouverez vite vos habitudes de navigation. Par contre, je m'en suis aperçue assez rapidement : lorsque le GSM est en veille, le bouton "Menu" clignote. On en parlait pas dans le manuel alors j'ai googlisé. Il s'avère que c'est une notification en cas d'appel en absence ou d'un message reçu. C'est pratique. Si le voyant ne clignote pas, pas besoin d'allumer le GSM pour voir si on a raté quelque chose.


Photo/Vidéo : J'ai parfois utilisé mon téléphone durant le week-end. Pas de nuit par contre. Ci-dessous, un exemple. On remarquera que la qualité est vraiment pas mal. On retrouve un peu les réglages d'un reflex avec l'optique Carl Zeiss. Seul bémol, on ne peut pas les enregistrer. Quant à la vidéo, la qualité est pas mal mais l'image n'est pas aussi nette que celle faite avec le Canon que j'ai posté semaine dernière avec la Place Stan'.





Rédaction : A Noël dernier, je me tâtais déjà à prendre le GSM plutôt que l'APN. Je m'étais donc rendue dans une boutique Orange afin de voir les GSM et les tester. Mon choix pour le Nokia N97 s'est vite confirmé pour son clavier ergonomique. Les touches sont espacées et bien éclairées lors des moments sombres. Il y a juste les touches à double fonction (une lettre et un symbole) qu'il faut encore apprendre car ce n'est pas comme l'iTouch ou un clavier de PC mais clavioter est vraiment simple, même avec des ongles. Limite, j'ai plus facile que sur l'iTouch. Autre habitude que je dois reprendre : les touche d'espace. Sur Nokia, elle est au milieu tandis que sur l'ancien, elle était à droite. Je smse plus du charabia qu'autre chose. Ce n'est pas demain que je vais réussir à écrire les yeux fermés :p


Ecran tactile : Là encore, pas de souci à ce niveau-là. Il faut parfois appuyer un peu plus fort mais je pense que c'est dû au film de protection que je ne veux pas retirer. A moins que l'écran du Nokia soit moins sensible que celui de l'iTouch. Mais même si c'était le cas, je n'en fais pas un problème.


Batterie : Je suis restée 2 jours sans devoir recharger le téléphone. Pourtant, j'ai fait une cinquantaine de photos, j'ai envoyé/reçu des SMS, passer un appel de 20 minutes et j'ai souvent cherché une connexion Wifi/Bluetooth. A lire les critiques, je pensais que la batterie se viderait assez vite mais pas du tout. Et comme je ne compte pas l'utiliser comme MP3 (oui, trop habituée à l'iTouch finalement), je n'aurai pas besoin de recharger le téléphone quotidiennement.


Connectivité : Je n'ai pas d'abonnement internet donc il est vrai que je trouvais un peu idiot de me procurer un téléphone 3G. Mais avec le wifi que l'on peut capter sans trop de problèmes, je peux me passer d'un abonnement spécial. L'accès aux pages est un peu lente et l'écran large permet une bonne navigation.


Conclusion : Désolée pour ce test amateur mais je n'en ai jamais fait auparavant. Ceci dit, d'un avis global, je ne regrette pas mon achat. Je pense qu'il justifie son prix ou alors, un chouilla un peu cher. 600€ auraient suffit (je précise que je n'ai/n'aurai absolument pas mis ce prix). Nokia montre une fois encore qu'il est un très bon constructeur de téléphones mobiles malgré les nombreuses critiques négatives sur le N97 que, Dieu merci, j'ai échappé. Je me laisse encore un peu de temps pour me faire à la photo et ainsi, je revendrai mon compact qui du coup, ne me servira plus.

Sur Facebook, des fois, on s'marre bien


Jeudi, je suis tombée sur ces 2 actualités. La première est une vidéo où j'ai eu un fou rire et plus tard, la page de Jésus. Sont quand même cons ceux qui créent tout ça. J'ai bien rigolé, ça fait du bien. Et j'espère que ça sera contagieux...


Un peu de rose


...dans ce monde de brutes.

C'est en me promenant sur la blogosphère que je suis tombée sur ce concours de Pearl & Beauty. Gagner un rouge-à-lèvres de chez Clarins. Alors je me suis dis "Et pourquoi pas ?". Il est vrai que les seuls choses que je mets sur mes lèvres, c'est du labello neutre ou coloré, en crème ou en gloss. J'ai tendance à vite me mordiller les lèvres et j'ai surtout peur d'en mettre partout. C'est pour ça que j'évite de me mettre trop souvent du rouge-à-lèvres. Mais, faut bien que ça change non ? Alors pour ça, je tente en participant. Et si vous aussi vous souhaitez sublimer vos lèvres, c'est ici que ça se passe et ce, jusqu'au 12 septembre minuit !

[33] Brèves de vacances



Il n'y a pas à dire mais même si on a eu un été de merde (faut dire clairement les choses), ce froid et cette pluie ont un côté avantageux. Bah oui, faut bien s'occuper lorsqu'on ne peut pas sortir. Et plutôt que de me mettre devant un des films que je trouve décevants les 3/4 du temps (c'est fou comme je deviens de plus en plus difficile en matière cinématographique), je me suis plongée dans la lecture suite à mes derniers achats. Je ne peux pas vous en parler car les articles sont déjà en attente d'être publiés. Et moi qui ai été habituée aux romans policiers, je ne suis pas déçue d'avoir changé de genre. C'est une autre lecture que j'apprécie beaucoup... D'ailleurs, en parlant de ça, j'ai enfin réussi à vendre les 60 romans policiers qui prenaient poussière au grenier et qui intéressaient personne. Ca fait du bien ^^

Vous verrez de plus en plus, des photos qui n'ont aucun rapport avec l'article. Genre là. A force de les collectionner, je me retrouve avec un dossier monstrueux et je n'ai pas envie de les supprimer tellement j'en trouve des jolies. Sauf que je n'ai aucune idée d'article pour qu'il y ait un rapport avec la photo.

Mercredi dernier, Delphine proposait aux premiers commentaires de recevoir le livre de leur choix. J'ai choisi celui de Katarina Mazetti "Le mec de la tombe d'à côté". Il y a quelques mois, on en parlait beaucoup sur la blogosphère, c'est pourquoi mon choix s'est tourné vers lui. Je la remercie chaleureusement pour sa générosité. C'est la 3ème personne qui m'envoie de la lecture (par concours ou amitié) en 2 mois et je ne peux que m'en réjouir. J'ai déjà commencé à le lire et ça me plait bien. Je me retiens histoire que ma lecture se fasse sur plusieurs jours sinon je le dévorerai en une traite.

Livre que j'ai donc reçu jeudi à 11h en même temps que mon nouveau jouet : le Nokia N97 mini. Bah, j'ai vite déchanté. Mais c'est normal. Je vous explique : passer d'un GSM qui ne fait que téléphone à un GSM multi-fonctions, forcément, y a de quoi être perdue. Mais je ne regrette pas mon achat. J'ai pu le tester durant mon week-end à Nancy et il faut dire que la qualité des photos est vraiment pas mal. Le tactile est simple, les menus faciles à comprendre. Le clavier est un bonheur lorsqu'on a des ongles. Je claviote sans problème. Je dois juste apprendre les touches à double fonctions (une lettre et un symbole ou chiffre). Mais sinon, rien à redire. Pas de défaut jusqu'à présent. J'en ai fait un article plus détaillé pour lundi.

L'ami de ma mère est passé dans l'après-midi de ce même jour et on a parlé de moi. Il s'active pour me trouver un boulot. Vu que les vacances sont finies, tout le monde a reprit le chemin du travail et donc, il y aurait moyen de me pistonner. Alors j'attends qu'il fasse jouer ses relations qui déboucheraient sur des entretiens et voire plus. J'impatiente de vous donner enfin une bonne nouvelle à ce sujet ! Et en même temps, on a reçu le dossier à remplir pour devenir aide à domicile. M'occuper de Papa en étant déclarée. Faut pas s'attendre à un salaire mais ça reste un boulot.

Ca va mieux avec Julien même s'il n'est pas présent ces derniers jours pour cause de soucis familiaux. Il me reparle un peu comme avant avec toujours une petite distance mais je le vis bien. Il m'a réenregistrée dans son GSM même s'il ne s'en servira jamais. Ce n'est rien du tout mais c'est toujours ça de fait. Bref, ça commence par s'oublier pour qu'on puisse reprendre là où on en était. J'espère juste qu'il cessera de se méfier de moi car notre complicité me manque...

Dis-moi avec qui tu mailes et je te dirai qui tu es

Les fameuses boîtes mails, c'est toute une histoire. Lorsqu'on veut s'en créer une, on est parti pour de longues heures à peser le pour et le contre de chacune, connaitre ses services, ses capacités de stockage, ses performances spam etc...

Ma première boite-mails, c'était chez Voila. Elle m'a été imposée par le lycée, lorsqu'on nous apprenait Internet. En même temps, c'était l'un des sites les plus prisés du moment... Puis, lorsque j'ai découvert MSN, sur le tard, je me suis donc mise à Hotmail. Mais je n'aimais pas le design et je ne l'aime toujours pas. Je crois bien que j'ai eu une adresse à La Poste. D'ailleurs, je me demande bien pourquoi et je me suis coltinée AOL lorsque j'étais cliente chez eux... Et enfin, j'ai reçu une invitation à utiliser Gmail. Oui les jeun's, à une époque, pas si lointaine que ça, Google limitait les inscriptions. Il fallait faire jouer tes relations pour avoir l'opportunité d'avoir un @gmail.com ! Cte classe... Et depuis, je suis restée fidèle. 

Je me suis rendue compte que tu pouvais être jugée suivant la boite mail que tu utilisais. Oui, c'est moche mais véridique. Par exemple, si tu envoies ton CV avec un @hotmail.com, ça fait la nana qui tchatche. Et ça ne fait pas très sérieux sur un tel papier. Si tu restes fidèle à @msn.com ou @voila.fr (entre autre), ça reste du has been et là encore, pas très sérieux. Un peu comme quelqu'un qui inscrit ses coordonnées sur sa voiture avec un @free.fr. De suite on percute "Ah tiens, il est chez Free". Mais Gmail, Gmail c'est la classe. Pourquoi ? C'est une adresse neutre, un peu passe-partout. Le design fait professionnel, on a pas des tonnes de pub animées autour de notre boite de réception. Les couleurs sont discrètes et leur outil spam est performant. Et là, ça fait sérieux.

Malgré tout mon amour que je porte pour lui, j'attends que Facebook lance sa boîte mails. Juste par curiosité parce que ne croyez pas que je vais m'afficher avec un @facebook.fr partout. Ah ça non alors. Mais juste connaitre les services qu'ils pourraient proposer en plus de Gmail. Car faut le reconnaitre, ce dernier est complet et sécurisé. Je ne lui ai trouvé aucun défaut après 4 années d'utilisation et c'est le seul en qui j'ai entièrement confiance. Seul petit bémol tout de même : à quand une réelle évolution de leur service ?

[07] Devoir de vacances - Par Mariposa


Fiche d'identité
Pseudo : Mariposa (qui signifie papillon en espagnol)
Lieu : Un petit village en Belgique mais je blogguerai depuis Logrono (Espagne) d'ici deux mois.
URL du blog : Ici ou là-bas...
Description du blog : La description "adoptée" de mon blog est la suivante : "Un peu de poivre, un peu de sel, un peu d'amour, un peu de miel...", tout ce qui fait la vie d'une chica de 25 ans, entre recherche d'un emploi et envie(s) d'ailleurs... Et je le caractériserai plutôt comme un blog d'humeur. Commencé lors de mon Service Volontaire Européen sous le nom de Mi vida Española, c'était alors un moyen de partager cette expérience particulière. De retour en Belgique, j'ai continué à blogguer et j'ai fini par changer le nom et la plate-forme de mon blog. Où je raconte toujours mes expériences espagnoles, ma petite vie et mes découvertes.

Quels sont pour toi
- Un blog bonne humeur ? Ploquette
- Un blog Musique ? Eh bien, je n'en connais aucun... Par contre, quand j'écoute de la musique sur internet, c'est la radio espagnole Cadena Cien
- Un blog BD ? Margaux Motin
- Un blog au beau design ? Chroniques d'une bulle
- Un blog dont on ne peut pas se passer ? Cunégonde au Lovestore
- Un blog coup de coeur du moment ? Une souris jaune
- Un blog qui nous fait rire ? Plus que parfaite
- Un blog dont vous envier la plume ? Bavardages et médisances


Concernant Vivalivadia
- Ce que tu aimes sur ce blog ? Le choix de très belles photos pour illustrer tes articles, l'émotion et la sensibilité qui se dégage de tes textes, ton imagination  dans tes articles mystère et ta plume en général
- Les thèmes abordés que tu préfères ? Ta vie quotidienne et tout ce qui te touche. Et les articles mystère, of course !
- Quelles modifications souhaiterais-tu voir ? J'aime assez ton blog comme il est maintenant, contenu et contenant. Côté contenant, c'est vrai que  je préfère les choses un peu plus colorées mais c'est purement personnel !
- Un petit mot ? Et bien, je suis contente d'être arriver au bout de mon devoir de vacances :p et je te souhaite plein de bonnes choses à venir !

Impro sur la Place Stan'


Voici une vidéo tournée avec mon Canon sur la Place Stan' donc désolée pour les images sombres et sur la fin, j'ai pris quelques photos car je ne pensais pas garder la vidéo...

Merci à Igas, le figurant lors des premières secondes.
Merci à Alexis qui nous la joue Beatbox & Soul.
Merci à l'inconnu qui nous a rejoint avec son violon
Merci à Nancy 5-4 qui a tapé l'incruste

Week-end à Nancy

Le plus dur lorsqu'on doit raconter un séjour avec des amis, c'est de ne rien oublier mais surtout, de ne pas rendre le récit trop private joke afin que les autres puissent comprendre. J'ai cherché différents moyens de mettre noir sur blanc ces 2 jours à Nancy, en compagnie de Pucca et Titia. Il y en a tellement à raconter que je ne sais même pas par où commencer et si je vais trop détailler ou pas. Bref, c'est déjà la prise de tête.

Samedi, les filles débarquent chez moi, sous le soleil, à 20h15. Surprise de voir Titia en mouvement et de l'entendre. Bah oui, après 3 ans où je ne l'ai vu qu'en photos, ça fait bizarre de la voir en chair et en os et que des mots sortent de sa bouche. Et j'ai retrouvé ma Pucca. Ca ne présageait que du bon pour ce week-end tant attendu. J'ai eu le plaisir de recevoir un panier garni de soins. C'est là que je regrette de ne plus avoir de baignoire... Après une bonne demi-heure à papoter avec Maman, nous voilà enfin parties pour Nancy, à 45km de chez moi. On arrive à l'hôtel sans difficulté. Ô joie, les chambres sont communicantes (je les avais appelé pour qu'ils nous mettent côte à côte). A peine installées qu'elles déballent l'apéro (bacardi, pecket à la violette, sprite (pour le bacardi hein)) et des gâteaux salés. Sans oublier les grandes pailles qu'on aura même pas utilisé. 


2h00. Pas fatiguées, nous décidons de sortir et de nous balader dans les rues de Nancy. Occasion de découvrir (et c'est une première aussi pour ma part), la fameuse Place Stanislas. Je l'ai déjà vu de jour, depuis les travaux qui l'ont rendu piétonne. Mais alors de nuit... Un endroit magnifique. J'ai savouré, pris plein de photos pour immortaliser ce petit bijou qui a été élu il y a quelques années comme la place la plus belle du monde.


Puis, nous continuons à traverser la Place Stan' jusqu'à ce qu'un mec vienne nous accoster. Charmant d'entrée, il nous demande s'il peut nous poser une question. Originaire de Metz (enfin non, à la base de la base, il est algérien), il vient de se prendre une chambre à Nancy pour ses études. Il souhaitait connaitre le niveau de sortie des nancéens. Et au fil de nos conversations, un autre gars nous a rejoint. Place donc à Alexis muni de son béret qui nous fait du beat box et nous chante un peu de soul. Au tour d'un autre homme qui sort son violon et nous fait des airs de Louise attaque. Quelques personnes sont venus l'écouter. Et enfin, le must du must, un gars torché, bouteille d'eau rempli de jus de fraise (hem hem) qui réptait à tout va "Nancy 5-4". Sauf qu'il nous inspirait pas du tout confiance donc on ne lui répondait jamais. Ca ne l'a pas empêché de squatter, vouloir être pris en photo, nous faire écouter une musique sur son GSM etc... Bref, on est restés sur la place plus d'une heure à papoter et surtout rire. Place où il y a un trou dans le sol. Le seul. Bon ok, on a pas fait toute la place à la recherche d'autres mais il a quand même titillé l'esprit de Igas (l'étudiant de Metz venu vivre à Nancy). J'ai eu beaucoup de mal à les prendre en photo. J'ai donné mon e-mail mais toujours pas de réponse ou d'ajout Facebook...


Retour à l'hôtel à 4h et debout à 10h pour nous préparer à passer une grande journée dans Nancy. D'autant plus que la météo était de notre côté, voire même un peu trop. Nous avons eu 34° au compteur (47 en plein soleil). Nous sommes allés faire une course à la galerie commerciale St Sébastien (que tout le monde appelle "Le St Séb'") et un passage obligatoire chez Disney Store avant de nous laisser guider à travers les rues. On en a d'ailleurs vu une qui porte le prénom de Pucca : Anne. Et voilà qu'on débarque devant une cathédrale. Il fait chaud, on a du temps devant nous, pourquoi ne pas entrer ? Je ne suis pas du tout pratiquante et encore moins croyante mais se retrouver dans ce lieu énorme, vide et silencieux, c'est bizarre comme sensation.


Ensuite, nous sommes retournées sur la Place Stan'. Même de jour, avec un tel soleil et un ciel bleu éclatant, c'est magnifique. Les gens squattent déjà les terrasses de café et les appareils photo crépitent.


Direction la Pépinière, grand parc public avec quelques animaux (macaques, paons, lapins, chèvres, cygnes, gorille) et on a fait une pause "Glaces", qui étaient bien bonnes d'ailleurs.



Retour à l'hôtel pour nous rafraîchir et hop ! Nous sommes allées dans le vieux Nancy. Un soir d'été, c'est le moment idéal pour nous balader dans ses rues ornées de pavés et de façades colorées. On se sent vite en Provence. On arrive dans la "Rue Gourmande". Une rue piétonne uniquement remplie de restaurants en tout genre. Sur la petite place où prônent de grands palmiers et une fontaine, là encore, on se serait crues dans le Sud.




On a bien mangé avec, à côté de nous, des allemands (les grands-parents, les parents et leur fils de 4 ans). On est retournées ensuite sur la Place Stan' car Pucca avait lu qu'un spectacle de lumières était prévu à 22h. Nous sommes restées assises sur le monument durant 2h. C'est beau de voir le jour se coucher et la place s'assombrir de personnes. Et là, qui s’assoit à côté de nous ? Les allemands. Pucca nous avait offert un jeu à bulles (je ne sais même pas si ça porte un nom spécifique). J'ai offert le mien au petit qui s'est amusé avec. Deux autres enfants ont rejoint la partie. On a rigolé de les voir s'amuser avec si peu en attendant que la nuit tombe et que le spectacle commence. Je tairais la lourdeur de Mitch des States et de son pote qui ne se sont pas démontés pour nous draguer malgré les piques gentilles mais directes qu'on leur lançaient. 22h sonnait, la Place s'éteint. Je pensais que ça serait un jeu de lumières mais pas du tout. C'était projeté sur la façade de l'hôtel de ville. Je n'ai pas encore regardé les vidéos que j'ai prise mais mes photos sont ratées. Ca a duré 30 minutes, c'était beau, de la bonne musique et lorsque ça s'est terminé, tout le monde s'est dissipé.


On s'est dépêchées de rejoindre le bar que j'affectionne à chaque occasion que je viens à Nancy. La dernière table de libre fut pour nous. Un serveur bien aimable prend notre commande. On déconne quelques secondes jusqu'à ce que j'apprenne qu'il est originaire de la même ville que moi, qu'il connait ma cousine et que sa femme est instit' dans l'école de ma rue. Le monde est bien petit !

Après 2 cocktails chacune (que j'ai bu comme du petit lait), retour à l'hôtel. Le lendemain, dernier jour. Ils annonçaient des orages mais au final, hormis une averse à 15h, le temps était chaud et ensoleillé. Le midi, nous sommes retournées sur la place où nous avions mangé la veille pour choisir le resto d'à côté. C'est mon coup de coeur de ce week-end. Le resto était chouette, la déco était un mélange de moderne et de campagnard, le menu était écrit d'une façon originale et l'entrée que j'ai prise était exquise !

Le moment de se dire au revoir approchait. J'ai smsé Julien pour savoir s'il n'était toujours pas décidé à venir. D'autant plus que la veille de mon départ, il a appris plusieurs nouvelles à la suite pas très joyeuses. Je me suis dit que j'allais le convaincre de se changer les idées. Il m'a répondue que c'était super gentil mais qu'il n'avait vraiment pas le moral ni la motivation de sortir. Alors j'ai pris mon billet de train qui partait à la même heure que Titia et Pucca. On s'est dit au revoir avec le sourire et je suis repartie avec plein de souvenirs, de rencontres, de rires, de photos etc... Une Pucca qui fait plaisir à revoir, une Titia fidèle en vrai que sur le net (et bien plus jolie), une ville que j'ai découvert et dont je suis tombée amoureuse, des rencontres qui ne se font qu'une fois et qui ne durent qu'un instant... Bref, un grand merci pour ce week-end entre filles et à la météo qui a embellit ces instants. Ainsi qu'aux photos prisent sur le vif qui sont toujours les plus belles...



Quelques adresses des endroits cités :
L'hôtel Ibis face à la gare à 400m de la Place
Le spectacle de lumières sur la Place Stanislas
Le restaurant Le Vaudémont qui se trouve dans la rue Gourmande
Le restaurant voisin "Larrosoir", mon coup de coeur (site qui ne reflète absolument pas la réalité)
L'Opéra Café, un bar lounge, entre la Place Stan' et la Pépinière

D'autres photos à retrouver sur Flickr.

Dialogue de sourds


Je ne suis pas une grande bavarde sur Internet. Enfin surtout sur MSN et les tchats. Je suis plus à l'aise avec les mails à défaut de pouvoir papoter avec l'autre au téléphone. Les discussions sont plus posées, plus riches. On a surtout le temps de tourner nos phrases, mettre nos pensées par écrit etc... Tandis qu'avec MSN, il est parfois difficile de se faire comprendre. Les quiproquos sont nombreux car on s'exprime mal et l'interlocuteur ne voit pas l'expression de notre visage, ne peut pas imaginer l'intonation de notre voix. Il n'y a pas si longtemps, je me suis accrochée avec une amie. Elle pensait noir alors que je disais blanc. Elle était complètement à l'ouest de ce que je lui disais. V'là le mal ensuite pour lui dire qu'elle était à côté de la plaque et elle, qui te répond qu'elle a parfaitement compris. Alors que non justement, elle n'avait pas compris. On a finit par se disputer et on est passées à autre chose, persuadées chacune de notre côté que l'autre se trompait. Heureusement, jamais de grosses engueulades dans ce genre de situation... Voilà pourquoi je préfère le téléphone. Ce n'est pas une question d'être une piplette avec le GSM collée constamment à l'oreille, loin de ça. Mais je me détache le plus possible du virtuel pour pouvoir discuter par téléphone ou autour d'un verre. L'intonation d'une voix, l'expression d'un visage, il n'y a rien de mieux pour bien parler, se faire comprendre, éviter les quiproquos et passer un agréable moment...

Je pense à toi


Je n'ai pas le sentiment de me rapprocher de toi en venant me recueillir sur ta tombe. Y déposer une gerbe de fleurs ou m'entretenir quelques minutes, en silence, devant ta sépulture. Ca ne m'apporte absolument rien. Ni à toi. Pour moi, le plus bel hommage que je puisse te rendre est de me souvenir de toi, de nous, de prononcer ton nom au détour d'une conversation ou même de me moquer de tes petits travers, lorsque très jeune, j'étais déjà bien taquine avec toi. Il s'agit en quelque sorte de te ressusciter par la force d'un amour bien vivant que je te dédie chaque jour que la vie me donne. Tu me manques mais ton souvenir est bel et bien présent. Je t'aimerai jusqu'à ce que je ne puisse plus me rappeler de toi. Ce jour où je rendrai mon dernier souffle et peut-être, te rejoindre...

Un peu de sourire


Demain soir, je serai à Nancy et ce, jusqu'à dimanche. Je vous en avais plus ou moins parlé ces derniers temps. Bah voilà, c'est chose faite. Je me suis organisée un week-end avec deux amies qui descendent exprès de Liège : Pucca et Titia. Cela fait un peu plus d'un mois que l'hôtel est réservé et depuis, je trépigne d'impatience que ce week-end arrive. Revoir ma Pucca et rencontrer enfin Titia en chair et en os. Deux personnes que j'apprécie. Des fêtardes, toujours habillées de leur sourire et accompagnées de leur bonne humeur. Et comme c'est contagieux, je suis certaine que ce week-end sera génial. On va rire, on va boire, on va se balader, se goinfrer de glaces et de pizzas et je vais tâcher de faire ma guide touristique. Par contre, quelque chose me dit, les connaissant, que je ne vais pas échapper à la séance photos-souvenirs. Aaaarg ! Et lorsqu'elles repartiront, je vais essayer d'inviter Julien à venir boire un verre. C'est l'occasion de se revoir et surtout, de m'excuser de vive voix. J'espère qu'il sera partant même si j'en doute car Monsieur aura fait nuit blanche et aura imbibé pas mal d'alcool donc pour le faire sortir, c'est presque impossible surtout que je suis devenue quasi rien à ses yeux alors qu'il y a 3 semaines, j'étais une bonne copine qu'il avait envie de revoir... Promis, je tâcherai de vous raconter tout ça la semaine prochaine avec (et le temps s'annonce formidable avec soleil et 30°) quelques photos de Nancy, avec mon tout nouveau GSM.

Bourgeoise et opportuniste


Tiré d'un commentaire que l'on a fait sur mon statut Facebook mardi dernier. Mais il faut rajouter "Maligne" et "Faible". Surtout faible car figurez-vous que je me suis enfin décidée à me procurer celui qui me faisait de l'oeil depuis le début de l'année. Le Nokia N97 mini blanc. Oui oui oui, je sais !!! Faible je vous ai dis. Une femme en quelque sorte... Je plaide coupable mais j'ai de bonnes raisons d'avoir craqué. Si si, c'est vrai. Alors petit un, mon GSM de secours ne me secoure plus depuis quelques semaines. Racheter une batterie qui coûte plus cher que la valeur du GSM, je trouve ça moche. D'autant plus que j'ai tout fait pour qu'il soit reconnu par le PC afin de pouvoir y mettre des sonneries/photos personnalisées car Bob Sinclar me sort par les yeux mais rien à faire. Du coup, sonnerie pourrie et je dois toujours me trimbaler avec mon APN vu que les photos (d'une qualité plus que faible) que je pourrais prendre avec le GSM ne sont pas transférables (et par MMS, non merci). Petit deux, bien qu'un GSM a pour fonction principale de recevoir et émettre des appels, j'ai choisi le top du top (l'iPhone ne rentrant pas dans cette catégorie à mes yeux (oh oui, huez-moi)) dans le but éventuel de revendre iTouch + Compact puisque le N97 a une bonne mémoire et une qualité photo non négligeable. Petit trois, merci Orange et ses malheureux petits points que j'ai récolté à la sueur de mon front (les conneries que je débite pas moi) pour me procurer ce petit bijou pour pas grand chose (à la base, il vaut 700€). Petit quatre, j'avais jusqu'à hier pour avoir une réduction de 50€ donc achat encore plus intelligent (pour ne pas dire incitant). Et petit cinq, j'ai fait deux ventes en quelques jours (dont mon ancien PC) ce qui me permet de m'offrir ce GSM sans faire un trou dans mes comptes... Bref, j'ai sauté sur l'opportunité avec malice pour me procurer le Nokia N97 mini blanc qui fera de moi, la bourgeoise du téléphone mobile. Ça ne m'empêche pas d'avoir été faible. Mais c'est bon parfois la faiblesse... Ceci dit, je le reçois normalement aujourd'hui. J'ai calculé pour l'avoir pile-poil lors de mon séjour à Nancy afin de le tester, surtout au niveau de la photo. C'est d'ailleurs l'un des points forts que j'ai retrouvé sur beaucoup de sites qui l'ont testés. Par contre, les inconvénients me faisaient peur mais allez-y pour que tout le monde soit d'accord. En plus, ce sont des critiques sur l'accès à Internet et le GPS. Entre nous, je m'en fous, pas encore les moyens de me prendre un abonnement à minimum 50€, sans oublier que les 3/4 du temps, lorsque je vais quelque part, le Wifi fonctionne. Sans oublier non plus la batterie faible mais comme je ne compte pas surfer, ça ne me changera pas beaucoup de la durée d'autonomie de l'iTouch. Bref, je vous offrirai prochainement des photos faites avec le GSM car moi aussi, maintenant, je peux prendre tout et n'importe quoi, n'importe quand, comme une vraie iPhoneuse.

[06] Devoir de vacances - Par Lalydo



Fiche d'identité
Pseudo : Lalydo
Lieu : Picardie
URL du blog : Lalydo
Description du blog : Un modeste blog pour partager mes films, recettes, livres, balades, photos... un peu bout de moi sur le net !


Quels sont pour toi
- Un blog bonne humeur ? Les histoires simples et compliquées de Mademoiselle Catherine
- Un blog Musique ? Je ne suis pas de blog musique, c'est toi qui me fais découvrir de jolies choses en ce moment !
- Un blog BD ? Le Petit Précis de Grumeautique qui me fait toujours bien marrer !
- Un blog au beau design ? Libelul
- Un blog dont on ne peut pas se passer ? Bliss in the city
- Un blog coup de coeur du moment ? L'inconnu du métro
- Un blog qui nous fait rire ? La perchée de service
- Un blog dont vous envier la plume ? Vivalivadia


Concernant Vivalivadia
- Ce que tu aimes sur ce blog ? Ta vision de la vie, de ta vie, ta façon de te livrer avec pudeur et beaucoup de simplicité et d'émotions.
- Les thèmes abordés que tu préfères ? Tes choix musicaux.
- Quelles modifications souhaiterais-tu voir ? Pas grand chose en fait! Je l'aime tel qu'il est !
- Un petit mot ? Excellente idée de nous faire découvrir d'autres univers et de nous permettre de nous faire connaitre un peu plus! Et surtout continue, j'adore !!!

Le village du livre



Dimanche, on a attendu que la pluie cesse pour nous rendre, Maman, Prisci et moi, au village du livre à Fontenoy-la-Joute. C'était la 4ème édition de la Foire européenne. 25 bouquinistes devaient rejoindre les 15 habitués mais le temps en a dissuadé plus de la moitié. A 16h, nous arrivons donc dans le village où les rues sont vides. Une cinquantaine de personnes à tout casser. Les granges étaient ouvertes pour nous accueillir et nous avons passé un chouette moment. C'est vraiment un endroit pour les collectionneurs de vieux livres. On y trouve principalement des lectures sur la guerre et la région. Les passionnés de BD et Mangas peuvent y trouver leur bonheur. Pour ma part, je cherchais sans chercher des livres de poche de Musso et Levy, entre autre. Malheureusement, ils ne se vendaient qu'en grand format et même s'ils étaient vendus à moitié prix, ça me faisait mal de mettre 8€ dans un seul roman. Au final, je suis repartie avec 3 livres de poche pour le même prix. A part ça, je suis surprise par le nombre de livres qui occupent une grange (la plupart réaménagées donc vraiment jolies à visiter). Les livres sont bien rangés, entretenus, dans des bibliothèques, classés par genre. Pas besoin de fouiller ou se plier en 12. On trouve de tout. Pas du récent ou vraiment très peu mais je pense qu'un passionné de lecture peu très facilement y trouver son bonheur. Il y a certains volumes qui se vendaient 150€ pièce. Je n'ai pas pris de photo mais rien que la couverture, tu comprends le prix. J'ai trouvé par contre assez décevant de ne pas avoir mis en avant les vieilles machines à imprimer, stockées au fond d'une grange, mélangées avec des packs de coca cola et autres babioles alors que bon, ces machines sont la base de la lecture. Autre bémol : les allées sont parfois un peu trop étroites. Nous étions peu mais assez pour avoir du mal à se faufiler... La pluie a freiné beaucoup de monde et c'est bien dommage. En tout cas, si l'occasion se présente (c'est chaque dimanche), j'y retournerai volontiers.

Rendez-vous sur mon Flickr pour découvrir quelques photos ainsi que le site officiel de cet évènement, basé à Fontenoy-la-Joute et Wikipédia qui vous en parle en quelques lignes et référence tous les villages du monde (dont 8 en France et 2 en Belgique).

Ce n'est qu'un au revoir


Voilà, mon Poulpe a repris le train dimanche à 20h (avec un retard qui lui a failli rater le TGV pour Paris). Je n'ai pas pleuré. Pourtant, je suis très émotive, surtout dans ces moments-là, mais j'ai gardé le sourire. Non pas que j'étais soulagée qu'elle parte ou que ça me laissait indifférente mais j'ai passé un chouette week-end et surtout, je sais qu'on se reverra. Quand, je ne sais pas mais le téléphone et MSN ne nous éloignent jamais très longtemps...

C'est donc sous le soleil que je suis allée la chercher samedi à 13h17. A peine arrivée qu'on la bombarde d'un café et d'une part de tarte. C'est pas le tout mais faut lui donner des forces car il était prévu une balade. Et c'est ce qu'on a fait. 10,7km dans la forêt et les champs de maïs sous un soleil timide mais bien présent. Elle n'aura pas souffert, fière d'elle et de ses filles (cuisses). Le soir, on envisageait d'aller manger une glace à St Dié mais la pluie nous a dissuadé de sortir. On aura bien papoté jusqu'à 1h du matin, heure à laquelle on se décida d'aller nous coucher. Réveil le lendemain sous la pluie, chien à promener. Et là je me suis dit "Mince, comment occuper la journée ?". On aura attendu 16h pour que la pluie cesse et pouvoir sortir. Un article est prévu à 13h pour vous raconter.

20h, l'heure de rejoindre la gare, composter son billet et espérer qu'elle ne rencontrera aucun problème de retard, ne loupera pas le TGV (de justesse finalement). Elle a apporté tout plein de sourires et de bonne humeur, comme à chaque fois. Elle m'a également apportée du thé, le vrai de vrai made in England. A chaque fois, elle me fait rappeler pourquoi je l'adore. Je ne suis pas démonstrative mais elle le sait. Maman a le moral au beau fixe, mon frère ne nous a pas quitté, chose vraiment exceptionnelle, et Papa a été bavard et souriant. Bref, que du bonheur. La météo était peut-être pluvieuse voire orageuse mais dans nos coeurs, c'était ensoleillé (rhô c'est beau c'que j'dis là).

Encore merci ma Poulette ! Et à bientôt, promis...

Blagui & Blago font des Blagues


On est pas amis mais tiens que je vais m'gêner pour en parler à ta place !

Alors au cas où vous ne l'auriez pas tous remarqué (quel oeil Prisci !), j'ai fait une petite mise à jour dans ma blogroll cette semaine. Et j'ai entre autre ajouté le blog de Blagui Blago. Alors lui, c'est tout ce que j'aime. Qu'il n'y ait que les dessins, tu te marres. Qu'il n'y ait que du texte, tu te marres. Mais si tu mixes les deux, tu ne peux que faire dans ta culotte tellement c'est drôle.

Blagui Blago, un blog fraichement découvert sur Hellocoton. En une traite, j'ai lu tous les articles. J'ai ri du début à la fin. Ouvert en mars de cette année, les thèmes sont variés mais toujours avec humour. Puis alors la tronche des personnages... C'est pas du Margaux Motin mais comme quoi, 2 limaces avec de telles moues, tu ne peux rester insensible.

Je ne connais rien sur l'auteure. Et je n'ose pas la contacter pour faire mon intervieweuse (ça pourrait l'entrainer sous sa douche, ceci dit. Je sais que ça lui ferait tellement plaisir). J'ai appris au fil de mes lectures que cette parisienne a un chéri, du ventre, de la cellulite et un chat. Que ses dernières pseudo-vacances d'hiver, elle les a passé au ski et qu'elle zieute son homme sur le trône. Mais surtout, elle sait faire rire. Elle est mon gros coup de coeur BD du moment. Vivement qu'elle arrête de siroter son cocktail à Nice, les pieds en éventail (oui, les limaces n'ont pas de pattes, je sais) car je suis déjà en manque de fous rires.

Vous êtes encore là ?! Mais vous attendez quoi ?! Hop hop hop !

[32] Brèves de vacances



Je n'ai pu m'empêcher ces derniers jours de penser à Pierrick car je revivais avec Julien ce que j'avais vécu avec lui. Sauf que pour Julien, c'est moi qui avais méchamment merdé. Et quelque chose de bien. C'est alors qu'après 3 nuits d'affilées, où je me suis réveillée à 5h du matin, que samedi dernier, j'ai décidé de lui envoyer un mail. Pour me faire pardonner et le récupérer. Ca a marché. Il m'a de nouveau sur MSN tout en m'ayant bien prévenu qu'il ne sera pas chaleureux et qu'il aura du mal au début. Chose normale. Bref, je l'ai récupéré et l'accueil est plus froid que chaleureux. Limite il va me faire payer mon acte je crois. Enfin, pas vraiment. Mais je vais devoir m'armer de patience pour lui faire oublier ce malheureux épisode... J'ai bien morflé de ma connerie et maintenant, je dois regagner sa confiance en lui faisant comprendre que je ne me comporterai pas ainsi une seconde fois. Sauf qu'il est plus que persuadé que j'ai agi ainsi pour lui mettre la pression parce que j'en pince pour lui. Il me plait, je ne le nie pas et il le sait mais si j'ai pris la fuite, c'est uniquement parce que j'ai peur de m'attacher à lui, d'un point de vue purement amical. J'ai peur de me sentir bien dans cette relation comme c'était le cas avec Pierrick.

Note plus gaie mais tout autant positive : Mon Poulpe (ou mon exception) vient passer le week-end à la maison. Elle débarque demain à 13h17 pour repartir sur Paris dimanche à 20h. Je vais pouvoir la faire suer en forêt si le temps nous le permet (c'est très mal parti). Pouvoir profiter d'elle car la dernière fois, 6h, c'était court. Bien trop court. Je tâcherai de faire des photos car même si les plus beaux souvenirs sont dans notre mémoire, les photos sont là pour nous les faire rappeler, avec plus de détails. Et je sais de quoi je parle avec Papa lorsque je devrai travailler sa mémoire...

En parlant de lui, je suis à bout émotionnellement parlant. C'est tellement difficile de se dire que c'est la maladie qui le rend ainsi. Sa mauvaise foi m'insupporte totalement. Et c'est toujours après Maman qu'il en a. Le pire, c'est que ça lui prend d'un coup et qu'il est incapable de dire pourquoi il lui en veut. Ses changements d'humeur me mettent la pression chaque heure de la journée. C'est d'ailleurs à cause de ça qu'on ose même pas aller au resto avec Prisci, de peur qu'il ne veuille pas venir à la dernière minute ou qu'il fasse la gueule tout au long de la soirée.

Ces deux derniers jours, j'étais pas bien du tout. Maux de ventre et diarrhée (pas top glamour, je sais). J'ai pensé à un coup de froid mais je me suis rendue compte qu'en fait, je digérais mal les pommes. Super. Je dois éviter le laitage et maintenant, place aux pommes. Alors non, les éplucher, j'aime pas. Les cuire non plus car ça perd de leur vitamines et je me connais, l'appel de la cannelle sera trop fort. Bref, j'ai souffert mais je ne céderai pas. Je me dis que c'est peut-être la variété un peu trop acide qui m'a donnée cet effet car je ne retrouvais plus mes Golden (les belles jaunes juteuses, sucrées) et je me suis donc rabattue sur les Granny (les vertes limite acides). Mangez des fruits qu'ils disent...

Bref. Vivement demain ainsi que le week-end prochain. Que je puisse m'évader et respirer un peu. Même si ce ne sera que quelques jours, ça me fera du bien avant de revenir à la réalité...

En direct de l'Elysée


Non c'est pas vrai (déjà la photo est un fake : le président travaille) mais faut bien que je trouve un moyen de rameuter du monde...

Eh oh ?! Y a quelqu'un ? Non mais reviendez ! OK J'avoue, je ne suis pas à l'Elysée (t'façon, j'crois que Nico est présentement en vacances avec Carlita). C'est juste que je vous écris depuis mon tout nouveau fauteuil de président (même pas de ministre, tant qu'à faire). L'autre était rikiki de partout (mes deux fesses tenaient bien, je fais taire les mauvaises langues). Le dossier ne servait à rien du tout et aucun accoudoir. Bref, de la nioniotte en barre. Jusqu'à mardi où, à Carrefour, Maman et moi sommes tombées sur des fauteuils de bureau. Rentrée des classes oblige. On en prend deux (que mon frère ne voudra finalement pas. Merci, je n'ai pas eu à le monter).

Rare que je lise les modes d'emploi. J'aime bien jouer l'aventurière qui se donne le défi de monter un meuble sans même regarder comment faire et avec quel élément/outil. C'est donc au fond du couloir que je commence mon petit montage (pourtant, je n'ai jamais vraiment été fan des Leggo (tout le contraire des Mecano, surtout lorsque j'ai réussi à construire mon camion de pompier avec son échelle et tout)). Bref, je m'égare... J'ai donc monté mon fauteuil avec l'aide de Maman tout de même car rassembler les 2 parties en cuir (donc lourdes) pour y mettre les accoudoirs, j'avais besoin d'elle. Et, c'est en m'asseyant fièrement dans mon tout nouveau fauteuil, que je lis la notice. Je suis gentille, je l'ai scannée pour toi. J'ai même ouvert Photoshop pour te faire 2 jolis encadrés rouges. Car oui, je suis tombée sur deux os. Le premier, à la rigueur, ça passe facilement. Sont supers gentils de nous faire remarquer que le fauteuil est à assembler. Sait-on jamais, qu'on ait plusieurs cases en moins... Mais alors le second est plus problématique. Je fais quoi de mon fauteuil si je ne peux pas m'asseoir dessus ? (clique ici)

[05] Devoir de vacances - Par Ninie


Fiche d'identité
Pseudo : Ninie-Bilimbis
Lieu : Ile de la Réunion
URL du blog : Bilimbis et Cie
Description du blog : Humeur gaie, parfois râleuse...scrapbooking digital, scrap traditionnel, inspiration...


Quels sont pour toi
- Un blog bonne humeur ? Boubouteatime
- Un blog Musique ? Aucune idée
- Un blog BD ? Tapayann
- Un blog au beau design ? Sophie Blackall
- Un blog dont on ne peut pas se passer ? Pixiome
- Un blog coup de coeur du moment ? The need to see
- Un blog qui nous fait rire ? Dukibrille
- Un blog dont vous envier la plume ? Les petits papiers de Mademoiselle


Concernant Vivalivadia
- Ce que tu aimes sur ce blog ? Euh, beaucoup de chose, c'est une ambiance que j'aime...tes goûts je pense !
- Les thèmes abordés que tu préfères ? La déco, du graphisme, les photos
- Quelles modifications souhaiterais-tu voir ? J'aime bien comme ça.
- Un petit mot ? J'aime beaucoup, je passe régulièrement, tu trouves des choses à voir, que je n'aurais pas eu l'idée d'aller chercher toute seule...à chaque fois, je trouve que c'est très inspirant...$

Saveurs sucrées




Malgré les apparences, je n'ai jamais été portée sur le sucré. Je ne salive pas devant un gâteau au chocolat, je peux facilement me passer de Galak et les bonbons n'ont jamais été ma priorité lorsque, petite, j'allais acheter le pain. Par contre, les viennoiseries et les gâteaux salés, c'est une autre histoire. Mais là encore, je n'en ai jamais mangé en dehors des invitations ou repas. S'il y a un paquet de chips dans le placard, je n'y toucherai pas. Mais si quelqu'un vient boire l'apéro et qu'on sort les chips, la tentation est là. Du coup, lorsque je suis invitée quelque part, histoire de changer mes habitudes, j'ai tendance à sauter sur les choses qui sortent de l'ordinaire ; une glace, une gaufre, un petit déjeuner copieux. Etant en plein régime depuis 2 ans, je devrai culpabiliser. Même pas. Il n'a jamais été interdit de faire un petit écart de temps en temps. C'est même recommandé. Et heureusement pour moi. Car lorsqu'arrive l'été, je me transforme en végétarienne. Je ne mange que des fruits et des légumes. Je suis certaine qu'en faisant une prise de sang, on me trouverai un taux bas de je ne sais quoi. Longtemps, manger était un plaisir pour moi. Je pensais que bien manger, c'était ne plus avoir de place dans l'estomac. J'ai alors revu mon habitude avec la nourriture. Manger de façon raisonnable et varié. Sans se priver, sans se forcer. Ajoutez à cela le fait que je ne ressens aucun manque en chocolat et autres sucreries. Si on vient à m'en proposer, je suis tout à fait apte à refuser. Mais gare lors de mon séjour à Nancy dans moins de deux semaines. Adieu bonnes volontés et bonjour pizzas et glaces. En même temps, passer un week-end en se privant de plaisir, c'est idiot. Mais dès mon retour, je reviendrai à mes habitudes culinaires avec, je l'espère, aucune mauvaise surprise sur la balance.

Et toi ? Tu bloggues comment ?



Un petit quizz pour m'occuper et vous occuper également. Je ne sais plus où je l'ai trouvé mais l'idée me plaisait. En quelques questions, vous connaitrez un peu mieux mes envies bloguesques, ma façon de blogguer et d'entretenir ce blog. C'est parti !


1- Qu'est-ce qui vous inspire ?
Mon blog se veut un blog d'humeur. Une sorte de journal intime sans l'être puisque je m'ouvre à vous chaque jour. Les thèmes que j'aborde principalement sont l'amitié et la famille. Ce sont deux choses qui me tiennent à coeur et qui m'inspirent beaucoup. D'ailleurs, je me freine parfois car ça ne parlerait que de ça sinon...

2- Qu'est-ce qui déclenche l'acte ?
Rien de bien précis. Ca peut me venir en me promenant, en matant un film, en parlant avec quelqu'un, en me réveillant. L'inspiration vient quand tu ne t'y attends pas. Elle peut, par contre, se faire absente durant plusieurs jours de suite et même si je me force à faire un article, quand ça veut pas venir, eh bien ça ne vient pas. Je peux très bien rédiger un article d'une traite, en 2/3 minutes et d'autres où je mettrai plusieurs jours avant que j'y trouve une fin.

3- A quels moments le faites-vous ? A quel endroit ?
Etant insomniaque, je fais principalement mes articles sur mon iTouch, dans mon lit. La flemme de me lever, d'allumer le PC alors qu'il me suffit de le pianoter et de l'envoyer sur ma boîte mails et peaufiner tout ça le lendemain pour être prêt à être publié. Mais si l'inspiration vient à venir dans la journée, j'ai toujours des post-it près de moi ou bien, je me pose devant mon ordinateur et je concocte ça en quelques minutes.

4- Dans quel environnement ?
Tranquille dans ma chambre. Je coupe la musique pour pouvoir écrire. Avant, elle pouvait être d'ambiance mais je me suis rendue compte qu'elle avait tendance à me déconcentrer.

5- Quels outils utilisez-vous pour écrire ?
L'iTouch ou bien directement sur Blogger. Ces deux-là ont l'avantage d'enregistrer directement le cours de votre rédaction donc aucune perte de données. Sans oublier l'option de planification de Blogger qui m'est fort bien utile, moi qui fais en sorte pour avoir plusieurs articles en avance, justement en cas de panne d'inspiration.

6- Faites-vous des recherches ? Des brouillons ?
J'ai quelques articles qui sont toujours en attente d'être terminés. Car l'inspiration s'est envolée en cours de route et je n'arrive pas à les finir. Il m'arrive parfois de carrément les supprimer car à force de les voir dans la partie "Brouillon", ça me motive moins de leur donner une suite. Sinon, je passe environ 10 minutes par jour à faire défiler les pages de Tumblr et We♥it à la recherche de jolies photos pour illustrer mes articles. J'en ai environ 600 en stock et parfois, il me suffit de les regarder pour qu'une idée d'article me vienne en tête.

7- Ecrivez-vous en prenant votre temps ou avec une certaine frénésie ?
Si l'inspiration est là, j'écris d'une traite. Si elle fait sa timide, je mets un peu plus de temps. Je n'aime pas écrire des choses qui ne m'inspirent pas. Je ne me force pas. Mais lorsque l'envie et l'inspiration sont là, je fais en sorte de ne pas rater le coche. D'où le bonheur d'avoir un iTouch ou un petit carnet sur moi. Mais lorsqu'il s'agit de la mise en page, je prends mon temps. Me relire, faire la mise en forme, trouver la photo qui correspondra au mieux à l'article etc...
 
Free Website templatesRiad in FesFree Flash TemplatesFree joomla templatesCr�ation site internetConception site internetMusic Videos OnlineFree Wordpress Themes Templatesfreethemes4all.comFree Blog TemplatesLast NewsFree CMS TemplatesFree CSS TemplatesSoccer Videos OnlineFree Wordpress ThemesFree Web Templates